Le groupe écologiste publie son budget de fonctionnement

 

Le groupe écologiste  rend aujourd’hui public son budget annuel de fonctionnement.

>> lire le communiqué de presse

Les recettes

Les dépenses


jeu.

17

juil.

2014

Une proposition de loi des écologistes pour interdire la pêche au chalut en eaux profondes

Le groupe écologiste à l’Assemblée nationale, emmené par Laurence Abeille, a déposé aujourd’hui une proposition de loi pour interdire la pêche au chalut en eaux profondes.

Les écologistes se sont toujours opposés à cette méthode de pêche particulièrement néfaste aux écosystèmes marins. Ils le sont encore plus après la publication par plusieurs ONG, la semaine dernière, d’une analyse des données rendues publiques de l’IFREMER.

Cette analyse prouve ce que les écologistes dénoncent depuis longtemps : le chalutage en eaux profondes est un secteur très faible sur le plan économique -une douzaine de chalutiers en France - mais qui a un impact très fort sur la biodiversité marine et sur la survie d’espèces menacées d’extinction.

La France avait jusqu’au 15 juillet pour confirmer auprès de la Commission européenne sa position sur le règlement relatif à la pêche profonde. La ministre Ségolène Royal a transmis à la commission les données de l’IFREMER en demandant « d’accélérer l’expertise pour prendre une décision », tout en reconnaissant que le chalutage profond pose « de graves problèmes environnementaux ».Les écologistes saluent la volonté de la Ministre de se pencher sérieusement sur ce problème, et ils rappellent par cette proposition de loi que la seule décision de bon sens est d’interdire cette méthode de pêche.


Lire la suite 7 commentaires

mer.

09

juil.

2014

Pêche profonde : le gouvernement doit prendre position rapidement sur une interdiction

Mardi 8 juillet, plusieurs ONG de protection de l’environnement ont rendu publique une analyse de l’impact économique et écologique de la pêche en eaux profondes.
Selon ces données, il s’avère que la pêche en eaux profondes ne concerne qu’un nombre très limité de navires, et que son impact sur la biodiversité sous-marine, notamment sur de nombreuses espèces protégées, est très conséquent.
En considérant ces données, la position actuelle de la France autorisant ce type de pêche est indéfendable écologiquement et politiquement. En 2012, seuls 12 chalutiers français pêchaient au-delà de 600 mètres plus de 10% de leur temps. Surtout, les données de l’IFREMER montrent que plusieurs espèces menacées d’extinction figurent en nombre parmi les prises accessoires.
"Prétendre que ce type de pêche n’a que peu d’impact sur la biodiversité mais représente une activité économique importante est une contre-vérité", assure Laurence Abeille.
Aussi, il est plus que temps d’interdire la pêche en eaux profondes au-delà de 600 mètres. Lors de l’examen en commission du projet de loi biodiversité, Laurence Abeille avait déposé un amendement pour interdire ce type de pêche, amendement malheureusement repoussé.
Le groupe écologiste demande au gouvernement de prendre position très rapidement, avant le 15 juillet prochain, date à laquelle la présidence italienne a demandé aux Etats membres de l’UE de confirmer leur position sur le règlement relatif à la pêche profonde.


Lire la suite 0 commentaires

mar.

08

juil.

2014

Le groupe écologiste entend mener "rapidement et complètement" la Réforme territoriale

Alors que l’Assemblée nationale entame l’examen en commission de la réforme territoriale, les député-e-s écologistes abordent la discussion avec la volonté de ne pas étouffer dans l’œuf les débats légitimes autour de la question des limites régionales.
La réforme territoriale se présente en 2 projets de loi : avant d'examiner la nouvelle répartition des compétences qui est le volet le plus important de la réforme, le Parlement débat du découpage des régions. Sur ce point, le groupe écologiste rappelle que des régions ayant plus de pouvoirs doivent être légitimes aux yeux des citoyens. C'est pourquoi la carte de redécoupage doit faire émerger des régions qui s'appuient autant que possible sur un fort sentiment d'appartenance, à même de porter ensemble des projets pour le territoire et à même de faire vivre la solidarité territoriale.

Lire la suite 1 commentaires

mar.

01

juil.

2014

Ferme des 1000 vaches : des questions légitimes, une réponse inacceptable

Les député-e-s écologistes ne peuvent accepter le ton et le fond de la réponse faite aujourd’hui à la question de Barbara Pompili sur la ferme des 1000 vaches par le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll.
Alors qu’une mobilisation citoyenne de grande ampleur se développe, le ministre de l'agriculture feint de ne pas voir les questions environnementales et sanitaires posées par un projet incohérent et non maîtrisé.
Si le ministre a convenu qu’il serait insupportable de voir une exploitation de production de méthane et de production de lait se développer sans agriculteurs, la constance que met le gouvernement à nier les autres aspects de la question ne cesse d’interroger.
Contrairement aux dires du ministre, le dimensionnement du projet n’est en rien garanti : c’est bien un permis de construire portant sur des bâtiments pouvant accueillir 1.000 vaches qui a été délivré, c’est bien un méthaniseur calibré pour 1000 vaches qui est prévu. Le nombre de 500 vaches sur lequel se développe la communication officielle n’est que la conséquence d’une surface d’épandage aujourd’hui réduite, mais qui n’est que provisoire et dont tout laisse à craindre qu'elle pourrait évoluer dans un proche avenir.
Au-delà, tous les spécialistes s’accordent pour reconnaître qu’une concentration de têtes de bétail de ce niveau nécessitera le recours massif aux antibiotiques, et représente donc un risque insupportable, tant du point de vue de la qualité sanitaire du lait et de la viande produits et commercialisés, que de la santé et de la qualité de vie des animaux.
Ces contradictions, ces interrogations légitimes, ne peuvent être gommées par des déclarations péremptoires du ministre, qui traduisent la fébrilité des pouvoirs publics sur ce projet.
Les député-e-s écologistes sont déterminés à continuer à relayer la colère citoyenne, la mobilisation syndicale et la volonté partagée de favoriser une agriculture respectueuse des consommateurs, des agriculteurs, des territoires et des animaux. 

Lire la suite 1 commentaires

ven.

27

juin

2014

Désintoxiquer l’Etat de l’industrie du tabac

Les mesures efficaces pour réduire la consommation de tabac sont connues. L'une des difficultés majeures pour les appliquer est l'ingérence de l'industrie du tabac dans nos politiques publiques. Le groupe de travail sur l’ingérence de l’industrie du tabac, formé de parlementaires, sénateurs et membres de la société civile, a présenté ses recommandations.
« Qu’est-ce qui empêche  la France de rejoindre l’Australie, la Suède, le Danemark, où une consommation de tabac marginale est envisagée à horizon 2030 ? » s’interroge Jean-Louis Roumégas, animateur du groupe. « La relation ambigüe des pouvoirs publics avec l’industrie du tabac, nourrie par l’illusion que le tabac contribue positivement aux comptes publics, nuit à l’efficacité de nos politiques anti-tabac. »
>> lire la suite

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

26

juin

2014

Ondes électromagnétiques : victoire du principe de précaution au Sénat

Le Sénat a adopté aujourd'hui la proposition de loi écologiste relative à la sobriété, à la transparence et à la concertation en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques. Les Groupes écologistes de l'Assemblée nationale et du Sénat se félicitent de cette victoire du principe de précaution contre les risques sanitaires liés à l'exposition intensive. Ils saluent par ailleurs le Gouvernement et le rapporteur de la commission des Affaires économiques, qui ont tenu à réinscrire ce texte à l'ordre du jour du Sénat.
Pour Laurence Abeille, Députée du Val de Marne et auteure de la proposition de loi : « Cette adoption est une très bonne chose et le débat a été constructif ; je remercie les sénateurs et le gouvernement. Les points principaux demeurent : sobriété, information, concertation. J’espère que le texte reviendra rapidement en seconde lecture à l’Assemblée. »
Pour Joël Labbé, Sénateur du Morbihan et chef de file pour le Groupe écologiste : « L'examen en séance publique a permis de rétablir plusieurs mesures pour renforcer le texte. Il instaure une nouvelle approche, plus responsable, des usages liés aux terminaux mobiles et de l'exposition aux ondes en général. »
Le texte adopté au Sénat comprend des mesures de concertation lors de l'installation d'équipements radioélectriques. Il renforce les règles relatives à la publicité pour les téléphones portables, qui doivent être utilisés avec des « kits mains libres ». Il prévoit de désactiver le wi-fi dans les écoles en-dehors du temps pédagogique qui le nécessite. Enfin, la proposition de loi demande une politique de sensibilisation à l'usage des terminaux mobiles, que le Gouvernement s'est engagé à mettre en place.

Lire la suite 0 commentaires

mar.

24

juin

2014

Les écologistes votent le projet de loi de réforme ferroviaire

L'Assemblée nationale était appelée à voter, en première lecture, sur la réforme ferroviaire. Les députés écologistes, emmenés par leur chef de file François-Michel Lambert, ont voté pour ce texte.
La création d’un grand groupe public constitué de trois entités (SNCF sur le pilotage stratégique, SNCF réseau pour les voies, et SNCF Mobilités pour l'exploitation) garantit le maintien d’un haut niveau de service public. Ce groupe tout en étant conforme au droit européen n’ouvre pas à la concurrence. Au contraire, il renforce le système ferroviaire français dans la perspective des discussions européennes à venir (4ème paquet ferroviaire).
>> lire la suite
 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

18

juin

2014

Les annonces gouvernementales constituent un bon point de départ pour la future Loi de transition énergétique

Chacun a bien conscience que notre pays a besoin de perspectives. Des perspectives de développement industriel, afin de recréer des emplois non délocalisables. Des perspectives de qualité de vie, pour répondre au défi climatique tout en améliorant la vie quotidienne des Français-e-s. Des perspectives technologiques afin de refaire de la France un pays d’innovation.
La loi de transition énergétique dont les grandes lignes ont été présentées aujourd’hui par Ségolène Royal constitue un levier essentiel pour répondre à ces défis.
>> lire la suite

Lire la suite 0 commentaires

mar.

17

juin

2014

Le collectif budgétaire doit être l’occasion de réorienter la politique économique et fiscale de la majorité

Des voix de plus en plus nombreuses se font entendre, au sein de la majorité, pour estimer que ce n'est pas d'une inflexion dont la France a besoin mais d'une réorientation de la politique budgétaire, avec un rééquilibrage entre économies et investissements, et entre ménages modestes et entreprises florissantes.

Les écologistes constatent que le collectif budgétaire 2014 (projet de loi de finances rectificatif 2014 et projet de loi de financement de la sécurité sociale rectificatif 2014) comporte certes des allègements d'impôt sur le revenu pour les ménages aux revenus modestes jusqu'à 1,1 fois SMIC, des allègements de cotisations sociales salariales pour les salariés jusqu'à 1,3 fois le SMIC, et des mesures en faveur des artisans.

Mais la politique budgétaire ne produit pas de résultats à la hauteur des attentes des Français. Les impatiences et les colères exprimées lors des élections municipales et européennes doivent être entendues.


Lire la suite 0 commentaires

ven.

13

juin

2014

Colloque "terres nourricières, réservoirs d'emplois" : la synthèse est en ligne !

Organisé par Brigitte Allain à la fin de l'année dernière à l'Assemblée, le colloque "terres nourricières, réservoirs d'emplois" avait mobilisé de nombreux acteurs, et rencontré un vif succès.

Le résumé des travaux fait désormais l'objet d'une publication réalisée par l'équipe de la députée, et est feuilletable en ligne


Lire la suite 0 commentaires

mer.

11

juin

2014

Ondes électromagnétiques au Sénat : Offensive conservatrice contre le principe de précaution

Organiser une exposition modérée aux ondes électromagnétiques est l'un des grand défis sanitaires d'aujourd'hui que le principe de précaution nous impose de relever. C'est pourquoi le groupe écologiste du Sénat a inscrit dans son espace réservé du 17 juin la proposition de loi de Laurence Abeille, députée écologiste du Val de Marne, relative à la sobriété, à la transparence et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques.

 

Adopté en janvier dernier à l'Assemblée nationale, à la suite d’un compromis entre écologistes, socialistes, radicaux et communistes, ce texte a fait l'objet hier d'un détricotage minutieux en commission.


Lire la suite 1 commentaires

mer.

11

juin

2014

Réforme territoriale : une contribution des député-e-s écologistes au débat parlementaire

Dans son discours de politique générale, le Premier ministre a enfin enclenché une réforme essentielle pour l’avenir de notre pays. La réforme territoriale annoncée, on en parle depuis des années. Aucune majorité n’a eu jusqu’ici le courage de la mettre en œuvre.

Nous pouvons, nous devons être cette majorité.

Car cette réforme est indispensable : notre organisation administrative est devenue tellement complexe que plus grand monde ne comprend qui fait quoi, des communes, des agglomérations ou des métropoles, des départements, des régions. C’est la source de doutes sur la rationalité de l’usage d’argent public. C’est un facteur d’éloignement des citoyens de l’action publique.

Depuis 2007, les écologistes ont beaucoup réfléchi à la question, en proposant une démarche à la fois volontariste dans la décentralisation des compétences et pragmatique dans des solutions adaptées à chaque territoire :c’est ce que nous appelons le régionalisme différencié.

 

Si la réforme annoncée ne va pas aussi loin, elle va dans le bon sens. Mais elle mérite d'être retravaillée par le Parlement, dont c'est le rôle. C'est ce à quoi nous nous engageons en versant notre contribution au débat.


Lire la suite 10 commentaires

mar.

10

juin

2014

Commission d'enquête sur les coûts du nucléaire : quelles suites ?

Alors que la commission d'enquête initiée par les député-e-s écologistes, dont il était rapporteur, vient de rendre son rapport, Denis Baupin interroge le gouvernement sur le contenu de la future loi de transition énergétique.

 

Il s'agit en effet de mettre en oeuvre concrètement l'engagement présidentiel de décroissance de la part du nucléaire dans la production électrique, alors que les travaux de la commission ont mis en évidence les surcoûts liés à tout retard dans les décisions.

 

>> le texte de la question et de la réponse


Lire la suite 1 commentaires

mar.

03

juin

2014

Droits des populations autochtones et lutte contre le trafic de bois : une question sans (vraie) réponse

En présence du cacique Raoni, symbole de la lutte des peuples autochtones pour leurs droits, et opposant farouche à la construction du barrage de Belo Monte, Jean-Louis Roumegas a interpellé le gouvernement sur la politique française en matière de protection de la forêt amazonienne : la France, a-t-il rappelé, demeure le premier pays européen importateur de bois dont la commercialisation est pourtant interdite, et de nombreuses entreprises françaises participent à des chantiers sur des projets qui mettent en danger l'équilibre de la forêt amazonienne.

 

Sa question n'a pas obtenu de réponse claire du ministre des affaires européennes...


Lire la suite 0 commentaires

mar.

27

mai

2014

La Cour des Comptes confirme l’envolée des coûts du nucléaire

La Cour des Comptes a présenté ce matin son rapport sur les coûts du nucléaire, réalisé à la demande de la commission d’enquête portant sur le même objet, mise en place à la demande du groupe Ecologiste à l'Assemblée nationale, et dont Denis Baupin est rapporteur.

Le rapport de la Cour met en évidence une augmentation des coûts de production nucléaire de plus de 20% en 3 ans ! Cette augmentation est largement due à l’accroissement des coûts de maintenance des réacteurs vieillissants. Et la Cour précise que cette augmentation va se poursuivre dans les années à venir. Elle précise aussi que cette augmentation ne prend pas en compte l’EPR de Flamanville, dont elle ne peut préciser le coût de production, mais dont elle indique qu’il sera encore largement supérieur au nucléaire existant !                                                                      >>lire la suite


Lire la suite 2 commentaires

jeu.

22

mai

2014

Les écologistes refusent de s’exprimer sur "un texte mou et flou"

L’Assemblée nationale examinait aujourd’hui une proposition de résolution du groupe GDR sur le traité transatlantique, actuellement en négociation entre l’Europe et les Etats-Unis.

Les écologistes ont porté au cours des débats une position cohérente, qui est la même pour tous les parlementaires écologistes, qu’ils siègent à Bruxelles, Strasbourg ou Paris :

  • Oui à l’établissement de relations commerciales équilibrées entre les Etats-Unis et l’Europe, et donc à des accords commerciaux qui évitent la prééminence de la loi du plus fort,
  • Oui à des négociations transparentes, sur la base d’un mandat public et démocratiquement débattu, mené par des négociateurs identifiés et contrôlés par le Parlement Européen et les Parlements nationaux,
  • Non à une harmonisation des normes qui se ferait a minima, notamment en matière de protection des consommateurs, des normes sanitaires et environnementales et des droits et libertés individuelles,
  • Non à des procédures d’arbitrage privés en cas de conflit entre les Etats et les entreprises multinationales.

C’est parce que ces conditions ne sont pas remplies que les écologistes, au plan européen comme au plan national, en appellent à une suspension des négociations dans l’attente de la désignation de la nouvelle commission européenne.


Lire la suite 0 commentaires

mar.

20

mai

2014

Économie Sociale Solidaire : la majorité peut être fière du texte adopté en première lecture à l’Assemblée aujourd’hui

Créer de la richesse dans les territoires en partageant des valeurs communes et dans le respect de l’humain, innover socialement et échanger sans spéculer : les député-e-s écologistes voteront unanimement le projet de loi relatif à l’Economie Sociale et Solidaire qui la consacre comme un mode d’entreprendre et, sur proposition écologiste, comme un mode de développement économique à part entière.

"Fruit d’une large concertation avec tous les acteurs et les élus locaux et nationaux, initiée par Benoît Hamon et poursuivie par Valérie Fourneyron, ce projet de loi va donner un nouveau souffle à ce secteur qui représente déjà plus de 10% de l’économie française" estime Christophe Cavard.

Christophe Cavard sur "la fabuleuse histoire des écologistes et de l'ESS"


Lire la suite 0 commentaires

ven.

16

mai

2014

Une semaine essentielle pour l'Économie Sociale et Solidaire

L'examen du PJL ESS s’est achevé jeudi en séance après trois jours (et trois nuits !) de débats.

En plus d'un texte attendu et salué par les acteurs, le bilan du travail législatif en séance est très bon avec des améliorations d'importance sur le texte.  Dans un hémicycle bien garni tout au long des 3 jours (et une présence constante, nombreuse, et remarquée des député-e-s écologistes), les débats ont été de qualité.

 

Neuf amendements écologistes, auxquels il faut ajouter 2 amendements gouvernementaux et un amendement du rapporteur reprenant des propositions écologistes ont été adoptés. Ils permettent de vrais apports au texte.


Lire la suite 0 commentaires

mer.

14

mai

2014

Les député-e-s écologistes soutiennent une éco-redevance poids lourds repensée

 

 

La mission parlementaire mise en place après le report la taxe poids-lourds a rendu publiques aujourd’hui les conclusions de ses travaux.
Eva Sas et François-Michel Lambert, qui représentaient le Groupe écologiste au sein de cette mission saluent un rapport qui dessine un dispositif amélioré, contribuant à engager la transition écologique des territoires et à renforcer le principe pollueur-payeur.
Selon Eva Sas, "le rapport montre que la taxe permettrait, à la fois, une réduction du trafic des poids-lourds de 2% et une amélioration de la performance environnementale des véhicules". Elle souligne également que  les recommandations du rapport se traduisent par "des propositions pragmatiques conciliant les contraintes économiques des transporteurs et les objectifs environnementaux de la taxe".
Les écologistes souhaitent le lancement rapide de ce dispositif d'éco-redevance poids lourds, indispensable pour dégager 1 milliard d'euros destinés à des projets de transports en commun du quotidien, notamment l’amélioration des lignes de train régionales et nationales.
Sur le plan environnemental, le rapport de la mission parlementaire démontre que l'éco-redevance poids lourds permettra également, à travers le développement du fret et du transport fluvial, de lutter contre la pollution de l'air.
L'impact environnemental se voit en outre renforcé par la proposition d’instaurer une franchise qui vise à exonérer les premiers kilomètres : cela ne pénalisera pas les petits trajets et encouragera les circuits courts et la relocalisation des productions.
François-Michel Lambert précise qu’ "au-delà de ce rapport, c'est toute la politique des transports de marchandises et de la logistique qui doit être revue".
Les député-e-s écologistes appellent la ministre de l’écologie à se saisir du travail sérieux et pragmatique de la mission parlementaire, et à prendre en compte ses préconisations dans les meilleurs délais.
 
François-Michel Lambert, député des Bouches-du-Rhône
Eva Sas, députée de l’Essonne
Barbara Pompili et François de Rugy, Co-présidents du Groupe écologiste de l’Assemblée nationale

 


Lire la suite 0 commentaires

mar.

13

mai

2014

"L'Europe des régions, c'est dès maintenant qu'elle se construit"

Paul Molac interroge le gouvernement sur la finalité, les modalités, le contenu et le calendrier de la réforme territoriale profonde annoncée par le Premier Ministre. Une réforme attendue par les écologistes.


Lire la suite 0 commentaires

mar.

06

mai

2014

L'avenir d'Alstom préoccupe les écologistes

Ce sont deux questions que le groupe écologiste a choisi de poser au gouvernement, concernant l'avenir du groupe Alstom. Sergio Coronado et Eric Alauzet insistent sur la dimension européenne de la problématique, et sur la nécessité d'inscrire l'avenir de l'entreprise dans une stratégie industrielle dont la transition énergétique doit être le coeur, compte tenu des savoir-faire de l'entreprise.


Lire la suite 0 commentaires

mar.

29

avril

2014

Pourquoi la majorité des écolodéputé-e-s vote contre la trajectoire budgétaire

Rappelant que la question européenne est au centre des interrogations des écologistes sur la trajectoire budgétaire proposée par le gouvernement, Barbara Pompili insiste sur la responsabilité française dans cette "Europe qui fait défaut et qui déçoit". "Ce qui est en cause aujourd'hui, ce n'est pas le contenu du plan d'économies, c'est la trajectoire", rappelle la coprésidente du groupe écologiste.


Lire la suite 1 commentaires

mar.

29

avril

2014

"Pour l'emploi et la transition énergétique, il faut des marges de manoeuvre"

Regrettant que "le message adressé par les Français lors des municipales n'ait pas été entendu", Eva Sas conteste, au nom du groupe écologiste, la trajectoire budgétaire proposée par le gouvernement, qui vise à atteindre les 3% de déficit dès 2015. Un rythme dont elle redoute les conséquences sur l'emploi, et qui ne prend pas en compte "la demande d'inflexion" que les électeurs de la majorité ont, en mars, exprimée. Le programme de stabilité de la dépense publique et la réduction de la dette va en outre, explique-t-elle, à contresens de "l'Europe que nous voulons".


Lire la suite 0 commentaires

mar.

29

avril

2014

Enquête de l'association générations futures sur les enfants et les pesticides : Laurence Abeille interroge le gouvernement

S'appuyant sur l'enquête inquiétante de Générations Futures sur l'exposition des enfants aux pesticides agricoles, Laurence Abeille interroge la ministre de l'écologie sur les mesures que le gouvernement entend prendre en la matière.

 

Elle insiste notamment sur les risques que fait courir aux normes de protection environnementale et sanitaire la négociation en cours du Traité transatlantique entre l'Europe et les États-Unis.


Lire la suite 0 commentaires

mar.

29

avril

2014

Accès de l’avocat au dossier de garde-à-vue : une avancée importante

Ce matin a été adopté, en commission des Lois à l’Assemblée nationale, un amendement écologiste de Sergio Coronado sur l’accès par l’avocat au dossier pendant la garde-à-vue. Cette adoption a été possible grâce aux voix d’une majorité des députés UMP et PS présents en commission, contre la volonté de la rapporteure.

 

Cet amendement propose que l’avocat puisse accéder à l’ensemble des pièces du dossier utiles à la manifestation de la vérité et indispensables à l'exercice des droits de la défense, dès la garde-à-vue. L’adoption définitive de cet amendement permettrait à la France d’éviter une condamnation par la Cour européenne des Droits de l'Homme. Dans sa jurisprudence (Dayanan c. Turquie ou Brusco c. France), la Cour insiste en effet sur le fait que l’avocat doit pouvoir exercer sa mission d’assistance durant l’intégralité de la procédure, et notamment dans la phase essentielle qu’est la garde à vue.

 

Les député-e-s écologistes veilleront à ce que cet amendement soit consolidé lors de l’étude du texte en séance le 5 mai. Ils se félicitent de cette avancée du droit et des libertés, qui permet de consolider les procédures actuelles.

 

 

L’amendement adopté :

http://www.assemblee-nationale.fr/14/amendements/1814/CION_LOIS/CL7.asp


Lire la suite 0 commentaires

mar.

15

avril

2014

Interdiction des OGM : un moratoire nécessaire, mais pas suffisant.

Les député-e-s écologistes ont pris part à l’adoption d’une loi de « sauvegarde» qui  évitera les semis de MON 810 cette année.

Cette adoption est toutefois assombrie par le rejet des amendements écologistes qui visaient à étendre l’interdiction de culture à toutes les plantes OGM (et pas seulement au Maïs). Ces amendements étaient issus de l’ambitieuse proposition de loi déposée en février par le groupe écologiste, et qui demeure donc d’actualité (n°1839). Car le texte adopté aujourd'hui est loin de tout régler...

 

 


Lire la suite 0 commentaires

ven.

11

avril

2014

"Confondre mobilité internationale et exil est une faute"

Alors que l'UMP a choisi de faire jouer son "droit de tirage" de création de commission d'enquête parlementaire pour étudier "l'exil des forces vives" françaises à l'étranger, Sergio Coronado rappelle que la mobilité internationale obéit à des déterminants extra-fiscaux ou économiques.

"Loin du tableau déprimant de l'expatriation dépeint par la résolution, nos concitoyens établis à l'étranger n'ont pas fui le pays", rappelle-t-il. 


Lire la suite 0 commentaires

jeu.

10

avril

2014

Nous saluons la mémoire de Dominique Baudis

Nous apprenons avec tristesse le décès de Dominique Baudis.

Homme de convictions, il fut un maire apprécié de ses concitoyens , un élu national respecté et un européen actif. 

Défenseur des droits, il a lutté avec une indépendance d’esprit et une grande intégrité pour la dignité humaine. Nous retiendrons notamment ses prises de position courageuses en faveur de l’intégration et du respect des droits des roms, ou encore ses indignations justes concernant les conditions de détention dans les prisons françaises.

Nous n’oublions pas non plus les combats personnels qu’il a menés avec une grande dignité, face à la rumeur et au soupçon médiatique et, dernièrement, contre la maladie qui l’a emporté.

 

A ses proches, ses amis, toutes celles et ceux qui ont eu l’occasion de collaborer avec lui, aux Toulousaines et aux Toulousains, nous adressons nos plus sincères condoléances.

 

Barbara Pompili et François de Rugy, coprésidents du groupe écologiste 


Lire la suite 0 commentaires

mer.

09

avril

2014

"Où en est-on de la taxe sur les transactions financières ?"

La France peut jouer un rôle essentiel pour donner enfin à l’Union l’élan de justice sociale que les citoyens appellent de leurs voeux. "Les peuples de l’Union sont exténués, explique Danielle Auroi. Ils demandent d’abord de pouvoir vivre décemment, se loger, se soigner, s’alimenter correctement, avoir un emploi digne et un horizon dégagé pour leurs enfants."
Notant l'"espoir de justice qui semble se dessiner après les déclarations, lundi, du ministre des finances français et de son homologue allemand en faveur de la taxe sur les transactions financières", la présidente de la commission des Affaires Européennes demande au nouveau gouvernement de "faire pleinement entendre la voix de la France pour cette Europe sociale"


Lire la suite 0 commentaires

mar.

08

avril

2014

"Un vote de confiance critique, conditionnel, vigilant".

Monsieur le Premier ministre,

Mesdames et Messieurs les ministres,

Cher-e-s collègues,

 

Nous ne sommes pas réunis aujourd’hui par hasard, monsieur le Premier ministre.

Nous avons bien ressenti le ton empreint de gravité de votre déclaration de politique générale, à l’image de la gravité de la situation en France.

 

Nous en sommes là parce que les Français, à l’occasion des élections municipales, ont fait passer un message. Et ce message demande à être entendu et médité, sur tous les bancs de cet hémicycle.


Lire la suite 0 commentaires

Non à l’impunité de celles et ceux qui professent la haine de la République !

À l’initiative des écologistes, l’Assemblée nationale accueille Raoni

NOUVEAU !

Effectuez une recherche sur le site

Loading

Europe Écologie Les Verts

Réaction d’EELV suite à l’interdiction de la manifestation du 26 juillet 2014 (ven., 25 juil. 2014)
>> Lire la suite

EELV fait part de son incompréhension et de ses regrets suite aux dernières déclarations du Premier ministre (jeu., 24 juil. 2014)
>> Lire la suite

Bande de Gaza : cessez le feu, protection de l’ONU, tout doit être mis en place pour arrêter la folie meurtrière (lun., 21 juil. 2014)
>> Lire la suite

Chalutage en eaux profondes : beaucoup de destructions pour pas grand chose (dim., 20 juil. 2014)
>> Lire la suite

Manifestation interdite / EELV pour la liberté d’expression et la mobilisation pacifique (ven., 18 juil. 2014)
>> Lire la suite

Le site du groupe écologiste du sénat

L’agro-écologie comme principe fondamental de notre modèle agricole (loi agricole) (jeu., 24 juil. 2014)
>> Lire la suite

Égalité femmes-hommes : le combat doit continuer (mer., 23 juil. 2014)
>> Lire la suite

« Comment reconnaître que la santé, la justice et l’action sociale ont besoin de moyens et de postes supplémentaires et, en même temps, annoncer un plan d’économies de la dépense publique d’une telle ampleur ? » (mar., 22 juil. 2014)
>> Lire la suite

« Ce PLFR connaît un recul spectaculaire des fonds de l’écologie : 220 millions pris sur la transition énergétique et la ville durable, réaffectés… à la recherche sur le nucléaire militaire. » (lun., 21 juil. 2014)
>> Lire la suite

Compte rendu de mandat du Groupe écologiste 2013/2014 (ven., 18 juil. 2014)
>> Lire la suite

The Greens | European Free Alliance - Presse

Nahost-Konflikt - EU darf angesichts der verheerenden Lage in Gaza nicht länger untätig bleiben (jeu., 24 juil. 2014)

>> Lire la suite

Middle East conflict - EU cannot remain passive in the face of devastating situation in Gaza (jeu., 24 juil. 2014)

>> Lire la suite

EU-Energieeffizienzpolitik - Schwache Effizienzvorgaben verlängern Importabhängigkeit (mer., 23 juil. 2014)

>> Lire la suite

Politique européenne en matière d’efficacité énergétique - Informations manipulées par la Commission rendraient l’UE dépendant du combustible fossile russe (mer., 23 juil. 2014)

>> Lire la suite

EU-Russland/Ukraine - EU muss Schließung der ukrainisch–russischen Grenze in den Mittelpunkt ihrer Politik stellen (mar., 22 juil. 2014)

>> Lire la suite

Fédération des Elu/es Verts et Ecologistes

La décentralisation pour l'efficacité de l'action publique (Tue, 13 May 2014 15:50:20 00:00)
>> Lire la suite

Actualité de la FEVE (Thu, 03 Apr 2014 11:07:10 00:00)
>> Lire la suite